Voltalia inaugure un complexe éolien de 108 MW à São Miguel do Gostoso

270 mille familles de l’état de Rio Grande do Norte bénéficient désormais d’une énergie propre, grâce à l’inauguration le 19 octobre dernier du Complexe éolien São Miguel do Gostoso par l’entreprise française Voltalia et son partenaire COPEL-Compagnie d’énergie paranaense.

JPEG

En prenant la parole au cours de la cérémonie en présence des autorités locales, des propriétaires locaux et de l’équipe du parc, Robert Klein, directeur général de Voltalia se souvenait : « il y a dix ans, je marchais sur cette terre en essayant de définir le lieu le plus propice à recevoir un complexe éolien. À l’époque, peu de gens y croyaient, mais nous avons décidé de parier sur les vents du Rio Grande do Norte et nous allons continuer à investir dans des projets d’énergie renouvelable, que nous considérons essentiels au développement économique et social de l’état et de la région du Nordeste. »

JPEG

36 turbines – capacité de 108 MW

Doté de 36 turbines, le complexe dispose d’une capacité de 108 Megawatts et permet une réduction de l’émission de gaz à effet de serre de près de 205 042 tonnes par an. Le projet a employé, au pic de la construction, 590 professionnels, et permet actuellement de créer de nombreux emplois directs et indirects.

Un potentiel économique à consolider

Le Nordeste du Brésil, et principalement le Rio Grande do Norte, avec un énorme potentiel, dispose d’une opportunité unique de développement économique et social. L’état possède actuellement la plus grande capacité de production éolienne du Brésil, mais ainsi que le soulignait Robert Klein « cela pourrait changer, d’autres états se rapprochent et la capacité restreinte de transmission peut limiter et retarder le développement. Pour cela je le répète, nous ne pouvons pas nous arrêter, nous devons grandir ensemble pour attirer de nouveaux investissements et maintenir le développement de la région. Malgré la réduction temporaire de la demande d’énergie, conséquence de la crise actuelle, nous devons consolider le secteur éolien pour que le Brésil soit de moins en moins dépendant des crises hydrologiques et toujours plus diversifié en terme de sources d’énergie. »

JPEGL’équipe Voltalia du Brésil au cours de l’inauguration du Complexe éolien de São Miguel do Gostoso (19 octobre 2017)

Développement solidaire

Implanté durablement dans la région, Voltalia s’engage auprès de nombreux projets sociaux à travers les financements accordés par la Banque Nationale de Développement Economique et Social (BNDES). Depuis trois ans, le groupe finance l’Opération Sorriso, une organisation internationale prenant en charge les enfants souffrant de fente labio-palatine pour leur donner accès à la chirurgie réparatrice. Le programme comporte un volet de formation des chirurgiens locaux et assure des soins chirurgicaux post-opératoires pour les enfants. Dans le domaine de la santé, on peut aussi noter le Projet Vida apportant un soutien aux enfants atteints de cancer, ou les dons d’équipements médicaux et la rénovation d’un centre de santé dans la région. Voltalia appuie également plusieurs projets écologiques comme le Projet TEAR de protection des tortues de mer, et culturels comme la Mostra de Cinéma de São Miguel de Gostoso.

JPEGL’organisation Operação Sorriso offre une possibilité de réinsertion sociale aux enfants atteints de déformaton faciale.

Note : Voltalia est une compagnie internationale productrice d’énergie électrique à partir de sources renouvelables (éolien, solaire, hydroélectrique et biomasse). L’entreprise est présente dans 15 pays à travers quatre continents. Elle est côtée à la bourse des valeurs Euronext Paris depuis juillet 2014 (VLTSA).

publié le 01/11/2017

haut de la page