Trois groupes français à l’affiche du festival MIMO à Olinda du 4 au 7 septembre

Comme chaque année depuis 11 ans, le centre historique d’Olinda se transforme pour accueillir le festival MIMO. Du 4 au 7 septembre prochain, place aux musiques d’ici et d’ailleurs, de la musique populaire, au jazz, en passant par la world music. Près de 15 concerts réuniront des artistes d’exception comme le catalan Jordi Savall, l’américain Chick Corea ou l’indien Trilok Gurtu.

Les artistes français seront bien représentés pendant le festival avec le soutien du Bureau Export de la musique et du Consulat Général de France à Recife.
Le duo Winston McAnuff & Fixi invitera le public à un voyage à travers la world music. Chanteur et compositeur jamaïcain, Winston McAnuff est surnommé Electric Dread pour son incroyable énergie sur scène. Fixi est accordéoniste français à l’origine du groupe rap musette Java. Leur rencontre improbable et surprenante crée une musique qui aborde les racines culturelles et religieuses du reggae et ses fusions avec d’autres traditions musicales. Ils seront en concert Praça do Carmo le 5/09 à partir de 22h30.

Sonia Wieder-Atherton est violoncelliste et a fait ses classes au Conservatoire national supérieur de musique à Paris puis à Moscou au Conservatoire Tchaïkovski. Elle se produit dans les salles et les festivals les plus prestigieux, et interprète aussi bien les grandes œuvres classiques que des pièces dont la création lui est confiée par des compositeurs d’aujourd’hui. Son concert aura lieu à l’Igreja Nossa Senhora do Carmo le 6/09 à 18h.

Cette édition sera également la scène d’une rencontre inédite entre la chanteuse brésilienne et joueuse de rabeca Renata Rosa et la compositeur, pianiste et chanteuse française Emily Loizeau. En résidence de création à Olinda en amont du festival, ensemble elles déconstruiront les limites géographiques de leur travail pour tisser un dialogue inédit entre les traditions musicales pernamboucaines et la musique contemporaine européenne où résonnent ainsi les polyphonies indigènes du Baixo São Francisco, le maracatu, le coco, la musique arabe et de l’est de l’Europe, la chanson française, la musique jazz, folk et classique. A retrouver au Seminário de Olinda le 5/09 à 19h.

Programmation complète sur le site du festival :
http://www.mimo.art.br

PNG

publié le 23/04/2015

haut de la page