Quand le street art recifense débarque à Nantes

Après un premier passage à Nantes en 2010, Derlon accoste à nouveau à la Cité des Ducs pour un mois de résidence artistique avec une vingtaine d’autres artistes d’Amérique du Sud, d’Espagne et de France à l’invitation du Voyage à Nantes et de Pick Up Productions.

Leur travail donne lieu à une exposition collective intitulée « Villa Ocupada. Néo-Muralisme de l’Amérique latine à l’Europe ». Du muralisme, les artistes de street art invités ont gardé la vision d’un art populaire, facilement compréhensible et des thèmes récurrents, comme la redécouverte des racines culturelles.

L’artiste-peintre Derlon Almeida originaire de Recife pratique le muralisme et la xylographie, il travaille à partir de recherches sur le street art et la xylographie populaire telle qu’on la trouve dans la littérature de Cordel. La plupart du temps en rimes, issu de traditions orales, ce genre littéraire brésilien très particulier consiste à auto-éditer des récits populaires illustrés par des xylographies. Simple et percutant, son art débordant d’imaginaire, de poésie et de références subtiles met en éveil le sens critique du spectateur.

Exposition à Nantes jusqu’au 31 août.
http://www.villaocupada.com/projet/
http://derlon.com.br/

JPEG

publié le 23/04/2015

haut de la page