Promotion des études supérieures en France au collège d’application (CAP) de l’Universite Federale du Pernambouc

Compte-rendu de Cécilia Goloboff, attachée de coopération pour le français.

JPEG

C’est face à un public de 140 élèves du Collège d’application (CAP) de l’Université fédérale du Pernambouc que s’est tenue le 12 novembre la première session, organisée par le Consulat général de France à Recife, sur la promotion des études supérieures en France.

Après l’ouverture de la séance par la représentante du Recteur du CAP, le Consul général de France à Recife, a mis l’accent sur l’utilité et l’ouverture à l’international que pouvait permettre le français aujourd’hui à ces élèves d’un type particulier.

Le Collège d’application est effectivement l’exception à la règle. Dans un contexte éducatif où le français a disparu de l’enseignement secondaire public depuis deux ans, les 255 élèves de 12 à 18 ans qui y apprennent notre langue et notre culture font preuve d’un grand intérêt et d’une forte motivation. A leur emploi du temps quotidien d’étudiants, ils ajoutent l’étude de deux matières en français en plus du cours de langue. L’équipe des professeurs, très qualifiée, fait preuve d’un grand dynamisme. Le SCAC de Recife s’est engagé à contribuer à l’amélioration du dispositif bilingue par l’augmentation du nombre d’élèves préparant les certifications DELF scolaire, l’accompagnement de la formation des professeurs, l’aide aux échanges et à la mobilité. L’objectif est de présenter la candidature du CAP au label France Education dans un avenir proche.

La promotion des études supérieures en France, réalisée par l’attachée de coopération pour le français, à partir de documents Campus France, a suscité bon nombre de questions de la part du public, vivement intéressé.

La représentante de la coopération internationale à l’UFPE a exposé aux élèves toutes les possibilités et les accords intra-universitaires signés avec la France, notamment avec l’université de Toulouse qui a son antenne pour tout le Brésil à l’UFPE.

Des étudiants ayant participé au programme Sciences sans frontières ou bénéficiaires de bourses d’études dans notre pays ont raconté aux jeunes présents leur expérience.

La matinée s’est terminée autour d’un buffet offert par le Consulat général.
Grande première dans cet unique Collège d’application du Pernambouc, cet événement rassemblant élèves, professeurs, autorités autour de la promotion des études supérieures en France a permis de poser des jalons et d’ouvrir des perspectives à un public jeune et bien formé. Il a également montré que le français est un outil facilitant une formation supérieure de qualité et non seulement une fin en soi.

publié le 02/12/2015

haut de la page