Mission à Recife et Olinda de deux facteurs d’orgues français

Sur la sollicitation du Cardinal Primat du Brésil Dom Lucas Moreira Neves, Daniel Birouste, maître facteur d’orgue et Bertrand Lazerme travaillent à la reconstruction de l’orgue de l’Antiga Sé à Rio de Janeiro. Ce chantier d’envergure, qui s’échelonne au total sur 2 ans et demi et doit s’achever en décembre 2013, va faire revivre l’orgue de l’Antiga Sé, datant de 1808 et dont il ne restait que le meuble. La reconstruction des 3800 tubes de l’instrument est réalisée par une équipe d’artisans brésiliens formés et encadrés par Daniel Birouste dans le but de créer à terme un réseau de facteurs d’orgues au brésil, sur le modèle du compagnonnage.

Les deux facteurs d’orgues ont été invités par le Consulat Général de France à Recife pour réaliser une mission exploratoire à Recife et Olinda du 27 au 31 mai dernier. Trois orgues à tube ont ainsi pu être identifiés à Recife (à l’Igreja Madre de Deus, à l’Igreja Episcopal ainsi qu’à l’Institut Ricardo Brennand).
Alors que Recife a vu naître l’un des plus grands facteurs d’orgues du 18e siècle au Brésil, Agostinho Leite, il semble ne plus rester de traces matérielles de son œuvre à Recife et Olinda.
Les personnalités rencontrées pendant la mission, conservateur, documentaliste, musicologue, musicien et représentants d’institutions, ont marqué leur volonté de redonner vie à cet héritage en déplorant toutefois l’absence de professionnels qualifiés sur place pour réaliser un tel projet.

Daniel Birouste et Bertrand Lazerme rendront prochainement les conclusions de leur étude avec des propositions pour le territoire du Pernambouc.

En savoir plus

- *

Médias

Voir le reportage du chantier à Rio réalisé par le Estadão

Lire l’article du Petit Journal

publié le 28/03/2014

haut de la page