Le 10 octobre 2014 – Journée internationale contre la peine de mort

Le 10 octobre à 19h, le consulat général de France à Recife et l’Alliance Française de Recife, en partenariat avec la cinémathèque de l’ambassade de France au Brésil organisent une projection/discussion autour du film documentaire « Un abolitionniste : Robert Badinter » de Joël Calmettes, en présence d’Eliana de Albuquerque O. Recena, procureur du Tribunal Régional Fédéral.

Synopsis du documentaire : « J’ai l’honneur, au nom du gouvernement de la République, de demander que l’Assemblée nationale approuve l’abolition de la peine de mort en France ». C’était en 1981, Robert Badinter, récemment nommé ministre de la justice de François Mitterrand, est ému… Ce documentaire édifiant et précieux évoque son combat contre la peine de mort.

Où ? A l’Alliance Française (Derby – Recife)

Quand ? Le vendredi 10 octobre 2014 à partir de 19h

La peine de mort n’est pas la justice, c’est l’échec de la justice. La peine de mort n’est pas un instrument utile à la lutte contre la criminalité. La perte de vie humaine qu’elle entraine est irréparable et aucun système juridique n’est à l’abri d’une erreur judiciaire. Le recours à la peine de mort n’est pas un simple instrument de politique pénale, c’est une violation des droits de l’Homme.

Comme il existe, dans chaque pays, des hommes engagés dont le nom est associé à une cause, il existe des Etats engagés pour des combats universels au sein de la communauté des nations. Chacun sait ce que l’abolition de la peine de mort doit à la détermination de Victor Hugo, Albert Camus ou Robert Badinter. Aujourd’hui, la France occupe une place reconnue au sein des principaux Etats engagés dans la lutte contre la peine de mort. Depuis 2010, la France fait ainsi partie du groupe de soutien de la Commission internationale contre la peine de mort, composée de personnalités reconnues pour leur engagement en faveur de l’abolition universelle.

Sur le terrain, chaque ambassade de France est mobilisée. Par des démarches générales ou en faveur de cas individuels, pour rappeler l’opposition de la France à la peine de mort, en tous lieux et en toutes circonstances. Par l’organisation d’événements, conférences, projections, débats, partout où la peine capitale est encore appliquée, afin de porter la campagne et de soutenir les acteurs engagés dans la cause abolitionniste.

- Plus d’informations sur la journée internationale contre la peine de mort :

  • - Web-documentaire :
    Réalisé à l’occasion de la journée internationale contre la peine de mort, ce web-documentaire propose des interviews de personnalités engagées contre la peine de mort (Robert Badinter, Jane Birkin, Bruno Podalydès, Richard Sédillot) et des reportages dans quatre pays : Liban, Bénin, Maroc et Mongolie.
    Cliquez dans l’image pour voir le web-documentaire sur l’abolition de la peine de mort
    JPEG

PNG

publié le 23/04/2015

haut de la page