La visite en France du recteur de l’UFPE, Anísio Brasileiro, fortifie les accords d’échange et de coopération entre les universités françaises et l’UFPE (Université Fédérale du Pernambouc)

JPEG
 [1]

Le ministre français de l’enseignement supérieur et de la recherche, Laurent Wauquiez (deuxième en partant de la droite) a visité le stand Capes et la commission brésilienne dont M Anísio Brasileiro, recteur de l’UFPE (deuxième en partant de la gauche).

« Très productif ». C’est ainsi que le recteur Anísio Brasileiro a qualifié son voyage en France, du 12 au 16 mars, comme représentant des recteurs des universités fédérales brésiliennes, après avoir intégré la commission en charge de la présentation du programme Science sans Frontières aux RUE 2012 (Rencontres Universités Entreprises). Comme le souligne le recteur de l’UFPE, « ces rencontres permettent la ratification d’accords importants pour l’échange universitaire d’étudiants [en Licence, Master et Doctorat] et de chercheurs brésiliens avec les universités françaises ».

Pendant la visite, la mission brésilienne s’est rendue dans les principales institutions d’enseignement supérieur en France. Elle a par ailleurs rencontré des laboratoires de recherches dans les villes de Lyon, Toulouse, Paris, Angers et Nantes, afin d’entamer les discussions pour le renforcement des relations institutionnelles et des échanges universitaires et scientifiques entre les deux pays. Selon le recteur Anísio Brasileiro, les institutions françaises ont montré un grand intérêt : « Nous avons établi des contacts avec plus de 15 institutions françaises qui ont manifesté leur intérêt pour un partenariat avec l’UFPE », a-t-il souligné.

Faisant suite aux RUE 2012, Anísio Brasileiro a annoncé la venue de représentants des universités de Paris Ouest Nanterre - La Défense et de Paris VI ce semestre pour préciser les termes des accords de coopération. Paris VI entend définir les spécialités en Mathématiques qui feront l’objet du partenariat, tandis que les représentants de l’Université de Nanterre ont manifesté leur intérêt pour des échanges dans le domaine des sciences humaines.
Le recteur Anísio Brésilien a également rappelé le renforcement du Programme Brafitec entre les Universités brésiliennes UFMG, Unesp et UFPE et les Écoles des Mines de Nantes et de Nancy, où partiront 10 étudiants de l’Université Fédérale du Pernambouc, entre juillet et août de cette année. Huit autres étudiants participeront à des échanges avec d’autres institutions françaises.

La délégation était composée de 21 représentants d’universités brésiliennes dont 9 représentants d’instituts fédéraux et de techniciens de la Capes (Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior). La visite s’est réalisée avec l’appui du Ministère des Relations Extérieures (MRE) brésilien et de l’Ambassade de France à Brasília.

PROGRAMME - Science sans Frontières vise à faciliter la formation et qualification des étudiants brésiliens dans les meilleures universités et institutions de recherche étrangères. Le programme fait également la promotion de l’internationalisation de la science et de la technologie, en stimulant les études et les recherches de brésiliens à l’étranger.

[1Photo by Camila Kobayashi/APECapes

publié le 28/03/2014

haut de la page