L’Alliance Française de São Luís présentera à partir du 6 mars l’exposition « Rastros Insulares »

Après avoir été exposée en France, à São Tomé-et-Principe en Afrique, et à Belém, le travail des deux artistes français, Martine Bordenave et Philo Fournier, « Rastros Insulares », arrive à São Luís à partir du 6 mars dans les locaux de l’Alliance Française.

Cela fait dix ans que Martine Bordenave et Philo Fournier résident en immersion totale et en alternance dans deux petites communautés de pêcheurs : l’une en Afrique, à Sao Tomé-et-Principe ; et l’autre au Brésil, dans la municipalité de Bragança, dans l’État du Pará. De cette expérience, est née « Rastros Insulares », une exposition qui réunit photographies, peintures et objets anciens, et qui révèle le quotidien rude et précaire de deux villages de pêcheurs, tous deux soumis aux transformations du monde moderne.
Des empreintes d’identité et de mémoire, unissant deux continents, deux communautés lusophones où l’histoire et le quotidien se rejoignent, c’est ce que nous propose le regard artistique de Martine Bordenave et Philo Fournier.

L’exposition débutera le 6 mars 2015 et sera visible jusqu’au 15 avril, à l’Alliance Française de São Luís, au 139 rue du Giz, dans le centre historique de la ville.

Horaires :
Du lundi au vendredi : de 9h à 12h et de 13h à 20h
Le samedi de 9h à 12h et de 15h à 18h
JPEG

publié le 03/03/2015

haut de la page