Coronavirus – Covid-19 – FAQ [pt_br]

JPEG
- Eu égard à la situation sanitaire, nous recommandons aux Français de passage au Brésil de rentrer en France dans les meilleurs délais.

- A cette fin, il est conseillé de continuer à privilégier un retour via les vols commerciaux qui continuent d’opérer depuis le Brésil, en priorisant les villes de São Paulo et Rio de Janeiro desquelles la majorité des vols pour l’Europe partent.

- Pour les personnes en provenance du Brésil souhaitant regagner la France et habilitées à entrer sur le territoire (voir point 4 ci-dessous), il est très fortement recommandé de disposer d’un test négatif au virus de la Covid-19 (test PCR de moins de 72 heures) avant leur embarquement, ce qui leur permettra de quitter rapidement l’aéroport et de circuler librement dans le pays. Pour les personnes n’ayant pu effectuer ce test avant leur départ, un dispositif de généralisation des tests à l’arrivée est mis en place dans les aéroports et ports français, à partir du 1er août.

- Les voyageurs doivent également se munir d’une attestation de déplacement international dérogatoire ainsi que d’une déclaration sur l’honneur (plus de détails sur le site du ministère de l’Intérieur ici).

- Pour toutes vos questions concernant la COVID-19 en France, vous pouvez vous rendre sur le site du gouvernement.

1. Français de passage au Brésil, mon vol de retour a été annulé, que puis-je faire ? Quand sera organisé un rapatriement ?

La France met en place des dispositifs de rapatriement dans plusieurs pays où nos compatriotes se trouvent en séjour temporaire et où les liaisons internationales peuvent avoir été interrompues.

S’agissant du Brésil, dans l’immédiat, il est recommandé de continuer à privilégier un retour en France via les vols commerciaux, qui continuent d’opérer. Nous recommandons de prendre l’attache d’une compagnie aérienne, en ligne, par téléphone ou, si ces deux moyens ne fonctionnent pas, en vous rendant à l’aéroport. Vous pouvez prendre connaissance des compagnies aériennes qui opèrent des vols vers l’Europe en vous rendant sur cet article.

2. Français de passage au Brésil, mon vol de retour est prévu dans les jours à venir mais je ne sais pas s’il va être maintenu et la compagnie aérienne ne répond pas. Que puis-je faire ? Quand sera organisé un rapatriement ?

La France met en place des dispositifs de rapatriement dans plusieurs pays où nos compatriotes se trouvent en séjour temporaire et où les liaisons internationales peuvent avoir été interrompues.

S’agissant du Brésil, dans l’immédiat, il est recommandé de continuer à privilégier un retour en France via les vols commerciaux, qui continuent d’opérer. Nous recommandons de prendre l’attache d’une compagnie aérienne, en ligne, par téléphone ou, si ces deux moyens ne fonctionnent pas, en vous rendant à l’aéroport. Vous pouvez prendre connaissance des compagnies aériennes qui opèrent des vols vers l’Europe en vous rendant sur cet article.

3. Comment puis-je me faire rembourser ?

Nous recommandons que les voyageurs prennent l’attache de leur compagnie aérienne.

4. Qui peut entrer sur le territoire français ?

Depuis le 1er juillet, sur décision du Conseil européen, les résidents d’une quinzaine de pays peuvent à nouveau circuler en Europe. La liste est revue toutes les deux semaines et tient compte des évolutions de la pandémie. A ce jour, le Brésil ne figure pas sur cette liste.

L’instruction du Premier ministre du 30 juin 2020 précise les règles applicables aux frontières extérieures de la France à compter du 1er juillet. Sont admis sur le territoire français :

-  Les Français, ainsi que conjoint et enfants ;
-  Les ressortissants de l’Union européenne ou ressortissant andorran, britannique, islandais, liechtensteinois, monégasque, norvégien, suisse, de Saint-Marin et du Vatican ayant leur résidence principale en France ou rejoignant, en transit par la France, leur pays de nationalité ou de résidence, ainsi que leur conjoint et enfants ;
-  Les Brésiliens titulaires d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité ayant leur résidence principale en France ;
-  Les personnes en transit de moins de 24h en zone internationale ;
-  Les étudiants brésiliens titulaires d’un visa de long séjour justifiant d’un domicile en France ;
-  Les professeurs ou chercheurs employés ou invités par un établissement d’enseignement ou un laboratoire de recherche français ;
-  Les professionnels de santé étrangers concourant à la lutte contre la Covid-19 ;
-  L’équipage et personnel étrangers exploitant des vols passagers et cargo, ou voyageant comme passagers pour se positionner sur leur base de départ ;
-  Les ressortissants étrangers qui assurent le transport international de marchandises ;
-  Les marins étrangers assurant le transport international de marchandise ou exerçant sur les navires de pêche ;
-  Les membres de délégation en mission officielle et personnel des missions diplomatiques et consulaires, ainsi que des organisations internationales ayant leur siège ou un bureau en France, ainsi que ses conjoints et ses enfants.

5. De quels documents ai-je besoin pour entrer sur le territoire français ?

Pour tous les voyageurs en provenance du Brésil, il est très fortement recommandé de disposer d’un test négatif au virus de la Covid-19 (test PCR de moins de 72 heures) avant leur embarquement pour la France, ce qui leur permettra de quitter rapidement l’aéroport et de circuler librement dans le pays.

Pour les personnes n’ayant pu effectuer ce test avant leur départ, car il peut être difficile à réaliser dans certaines localités brésiliennes, un dispositif de généralisation des tests à l’arrivée est mis en place dans les aéroports et ports français. Ce dispositif consiste à tester systématiquement les voyageurs à partir du 1er août :

-  Les personnes testées négativement à la Covid-19 pourront circuler librement sur le territoire ;

-  Les personnes testées positivement seront contactées ultérieurement pour une mise en quatorzaine, dans le lieu de leur choix, avant de reprendre le cours d’une vie normale sur le territoire ;

-  Si le passager refuse de se soumettre à la procédure du test à l’arrivée, le dispositif sanitaire requerra qu’un arrêté préfectoral de placement en quarantaine soit établi.

Dans tous les cas de figure, seuls les passagers de plus de onze ans devront présenter un test.

Les voyageurs devront par ailleurs présenter :

1/ Une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine qui peut être téléchargée (en français et en anglais) sur le site du ministère de l’intérieur. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).

2/ Une déclaration sur l’honneur que vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19, téléchargeable également sur le site du ministère de l’intérieur.

Il est rappelé que le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics clos.

Pour un retour en Guyane, nous recommandons de consulter l’article dédié à ce cas de figure.

6. Quelles sont les mesures de quarantaine / quatorzaine à mon entrée en France ?

Pour tous les voyageurs en provenance du Brésil, il est très fortement recommandé de disposer d’un test négatif au virus de la Covid-19 (test PCR de moins de 72 heures) avant leur embarquement pour la France, ce qui leur permettra de quitter rapidement l’aéroport et de circuler librement dans le pays.

Pour les personnes n’ayant pu effectuer ce test avant leur départ, car il peut être difficile à réaliser dans certaines localités brésiliennes, un dispositif de généralisation des tests à l’arrivée est mis en place dans les aéroports et ports français. Ce dispositif consiste à tester systématiquement les voyageurs à partir du 1er août :

-  Les personnes testées négativement à la Covid-19 pourront circuler librement sur le territoire ;

-  Les personnes testées positivement seront contactées ultérieurement pour une mise en quatorzaine, dans le lieu de leur choix, avant de reprendre le cours d’une vie normale sur le territoire ;

-  Si le passager refuse de se soumettre à la procédure du test à l’arrivée, le dispositif sanitaire requerra qu’un arrêté préfectoral de placement en quarantaine soit établi.

Dans tous les cas de figure, seuls les passagers de plus de onze ans devront présenter un test.

Les voyageurs devront par ailleurs présenter :

1/ Une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine qui peut être téléchargée (en français et en anglais) sur le site du ministère de l’intérieur. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).

2/ Une déclaration sur l’honneur que vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19, téléchargeable également sur le site du ministère de l’intérieur.

Il est rappelé que le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics clos.

7. Je suis Brésilien ou Brésilienne et conjoint de Français, ou pacsé avec un Français, ou vivant en concubinage avec un Français, puis-je aller en France ?

Les conjoints et enfants brésiliens de ressortissants français ou européens disposant d’un titre de séjour peuvent regagner la France sans autre formalité.

Si vous êtes Brésilien et conjoint de Français, sans titre de séjour, vous pourrez vous rendre en France sans visa (pour une durée maximale de 90 jours). Il suffira d’être muni des documents justificatifs de votre mariage reconnu en France (livret de famille par exemple ou copie de l’acte de mariage transcrit). S’agissant des conjoints mariés dont l’acte de mariage n’est pas transcrit, la présentation de l’acte de mariage étranger et d’un justificatif de vie commune permet leur entrée en France.

Si vous êtes Brésilien et partenaire de Français (enregistré comme pacsé en droit français), sans titre de séjour, vous pourrez vous rendre en France sans visa (pour une durée maximale de 90 jours), à condition de pouvoir justifier de votre statut de partenaire pacsé à un Français. Il suffira d’être muni des documents justificatifs de votre Pacs reconnu en France (par exemple copie de l’acte de naissance de votre partenaire français, copie de la carte d’identité de votre partenaire).

Si vous êtes Brésilien et que vous vivez en concubinage avec un Français, sans titre de séjour, vous devez attester d’une vie commune durable et notoire et pour cela apporter une preuve concrète de votre concubinage (livret de famille, bail de logement en commun, compte bancaire en commun par exemple).

8. Je suis dans un pays tiers et ai prévu un retour en passant par le Brésil, est-ce possible ?

Les ressortissants étrangers, dont les Français, peuvent passer par le Brésil en transit, par voie aérienne.

10. Je suis Français et je me rends au Brésil dans les jours ou semaines à venir, dois-je reporter mon voyage ?

Par un décret en date du 29 juillet 2020, le Brésil a levé les restrictions qui pesaient sur l’entrée des ressortissants étrangers par voie aérienne. Toutefois, tout voyageur qui souhaitera entrer au Brésil pour un séjour de courte durée, soit un maximum de 90 jours, devra présenter à la compagnie aérienne une attestation d’assurance maladie valide dans le pays pour toute la durée du séjour, sans quoi il ne sera pas autorisé à pénétrer sur le territoire.

Les restrictions demeurent en place pour les étrangers souhaitant arriver dans le pays par voie terrestre ou par voie navigable. Seuls sont autorisés à entrer :
-  les Brésiliens,
-  les étrangers qui détiennent une carte de séjour,
-  les fonctionnaires des organisations internationales et ambassades,
-  les étrangers qui entreraient pour des motifs de regroupement familial avec un citoyen brésilien présent sur le territoire,
-  les étrangers dont l’entrée serait autorisée spécifiquement par le gouvernement brésilien,
-  les étrangers titulaires d’un numéro migratoire national (= le nouveau RNE, obligatoire pour tous les étrangers détenteurs d’un visa temporaire ou d’une autorisation de résidence),
-  le transport de marchandises.

Eu égard à la situation sanitaire, nous invitons les Français à reporter les voyages prévus vers le Brésil.

11. Je suis Français au Brésil et de santé fragile et/ou présente les symptômes de la Covid-19, que dois-je faire ?

Nous recommandons d’en discuter avec un médecin-conseil francophone. Il en existe plusieurs au Brésil, qui travaillent avec les ambassades et consulats généraux :

- Brasília : Dr Sabri Lakhdari au +55 61 3244 4995 (fixe) ou +55 61 98505 3232 (portable)

- São Paulo : Dr. Maxime Godard au +55 11 9853-10830 (portable)

- Rio de Janeiro : Dr Chantal Corcos au +55 21 9998 53412 (portable) ; Dr Marie-Christine Duniau au +55 21 9961 89336 (portable)

- Récife : Contacter le Consulat général de France pour le Nordeste à Recife au + 55 81 3117 3290

Au Brésil, le numéro de téléphone - 136 - permet d’obtenir des informations générales sur le coronavirus en portugais. Vous pouvez cliquer ici pour vous rendre sur le site référant tous les hôpitaux aptes à traiter les patients dans chaque État fédéré.

12. Je suis Français au Brésil et mon visa (de tourisme ou autre) expire prochainement. Que puis-je faire ?

Les autorités brésiliennes assurent que les étrangers en situation irrégulière du fait de la situation actuelle ne seront pas inquiétés. Toutefois, nous vous invitons à consulter directement le site de la police fédérale afin de vous assurer que votre dépassement est bien autorisé

publié le 03/08/2020

haut de la page