Asssistants de portugais en France : découvrez leurs portraits

Ils sont quatre, ils ont été sélectionnés par des dizaine de candidats pour être assistants de portugais, leur langue natale, en France au cours de l’année scolaire 2016-2017. Nous avons demandé à André, Risolandia, Marina et Priscila de nous dire en quelques mots ce que cette sélection représentait à leurs yeux, pourquoi ils s’étaient portés candidats et quelles étaient leurs attentes.

1. André Severo de l’Université fédérale du Pernambouc (UFPE), de Recife (Pernambouc)

JPEG

"Je me suis inscrit au programme d’assistant de langue portugaise parce que je ressentais le besoin d’avoir uneexpérience de vie dans le pays dont j’apprends et enseigne la langue.
Depuis mon quatrième semestre d’études à université je rêve d’aller en France comme assistant et c’est pour cela que j’ai commencé à me préparer. J’ai débuté en donnant des cours au centre de langues de mon université afin d’avoir une première expérience dans l’enseignement. Également, je me renseignais auprès de mes collègues qui y allaient chaque année.
Autre chose : je ne peux pas oublier ma volonté de partager la culture de mon pays avec des étudiants francophones.
Pour approfondir mes connaissances relative à la francophonie j’ai également débuté un projet à l’université en faveur de la diffusion de la culture francophone. J’espère que le voyage sera une super expérience et que je profiterai au maximum de cette opportunité."

2. Risolandia Azevedo Silva de l’Université d’Etat de Feira de Santana , Feira de Santana (Bahia)

JPEG

"Je suis très heureuse de devenir assistante de portugais en France. J’ai voulu vivre une nouvelle expérience dans le domaine de l’enseignement. Je suis sûre qu’enseigner le portugais en France m’enrichira énormément parce que je serai exposée à un nouveau pays, une nouvelle culture, et je redécouvrirai ma langue maternelle en tant que langue étrangère. J’apporterai un peu de mon pays, et en particulier de ma région : la Bahia.
Je serai ravie de présenter le Brésil à ceux qui ne le connaissent pas et d’avoir des discussions avec ceux qui sont déjà exposés à ma culture. Cette expérience me donnera une ouverture culturelle et linguistique, ce sera un vrai échange entre moi et les élèves. La langue et la culture m’intéressent, et je pense que ces deux choses doivent être étudiées ensemble.
Donc, je profiterai de l’ambiance et des connaissances de mes élèves pour faire un parallèle entre la France et le Brésil. C’est en faisant ce parallèle que j’espère aussi mieux comprendre mon peuple."

3. Marina Lauritzen Jácome, Université Fédérale de la Paraíba (UFPB), João Pessoa (Paraíba)

JPEG

"Avoir l’opportunité d’être assistant de langue portugaise signifie pour moi plus qu’une
expérience d’échange culturel. C’est un moment d’ouverture au monde et à sa
diversité. C’est à dire,avoir la chance de former de meilleurs citoyens et d’aider
l’apprenant à mieux comprendre sa propre culture et formation.
Étant une personne enthousiaste à l’idée de partager des connaissances et des
aptitudes, je me sens vraiment motivée à fournir des changements positifs dans la
vie scolaire des élèves à partir de mes compétences sur la langue portugaise et la culture brésilienne. Il s’agira d’un moment précieux d’apprentissage."

4. Priscila Caroline de Oliveira Araújo, de l’Université fédérale du Rio Grande Norte (UFRN), Natal (Rio Grande Norte).

JPEG

"Ça a été pour moi une grande joie d’avoir reçu cette merveilleuse nouvelle qui me permettra de recevoir une formation encore plus enrichissante comme assistante de langue étrangère en France. En fait, ma candidature ne s’est pas faite seulement en raison du contact direct que cette période me permettra d’avoir avec la langue française, sa culture et ses subtilités, mon objectif est aussi d’avoir une plus grande expérience en tant qu’enseignante de ma propre langue. Ce sera une grande opportunité de faire un échange de connaissances à travers la transmission mutuelle des cultures et des langues de la façon la plus plaisante possible."

publié le 24/03/2016

haut de la page