75e anniversaire de l’appel du 18 juin 1940

JPEG

Il y a exactement 75 ans, le général de Gaulle lançait à ses concitoyens français un appel à la résistance depuis Londres où il était réfugié. Cette allocution prononcée à la radio anglaise, aujourd’hui connu comme l’Appel du 18 juin, est devenu un symbole de l’esprit de résistance français pendant la seconde guerre mondiale.

En 1940 toujours depuis Londres, de Gaulle a aussi prononcé un discours en direction de l’Amérique latine , continent où sont exilés plusieurs Français et Européens qui ont fui l’occupation, la guerre.

C’est le cas de l’écrivain Georges Bernanos qui depuis le Brésil où il s’installe à partir de 1940, se rallie à l’appel du général de Gaulle et soutient l’action de la France Libre. Il écrira plusieurs articles et tribunes contre le régime français de Vichy qui collabore avec l’occupant allemand.

Jean-Loup Bernanos, un des fils de l’auteur raconte ici comment son père, au Brésil, reçoit le message du général français.

Avant de rentrer dans l’héxagone en 1945, Georges Bernanos déclare aux Brésiliens : « Le plus grand, le plus profond, le plus douloureux désir de mon cœur en ce qui me regarde c’est de vous revoir tous, de revoir votre pays, de reposer dans cette terre où j’ai tant souffert et tant espéré pour la France, d’y attendre la résurrection, comme j’y ai attendu la victoire ».

publié le 11/04/2016

haut de la page